lundi 11 juin 2018

Essayé et approuvé



Pour mon anniversaire Monsieur a eu la gentillesse de m'offrir un petit jouet de chez London Tanner : un paddle. Nous n'avons pas pu le tester tout de suite mais ce ne fut que partie remise.

Après un repas en famille, nous voilà seuls et entre adultes. J’avais par miracle réussi à demander une fessée. Seulement Monsieur ne se sentait pas très bien. Pour détendre un peu l'atmosphère je lui dis « tu sais tu n'es pas obligé de dire que tu es malade si tu ne veux pas me mettre de fessée ! ». Bien entendu tout ça sur le ton de la plaisanterie. Quelle boutade ! Il me répond aussi sec « vas me chercher le paddle et on va voir ça ! ». Je lui ai littéralement ri au nez, une bonne idée encore… un regard noir de 3secondes a suffit pour me décider. J'y vais en soufflant. Il est déjà assis sur le bord du lit. Je lui tends et me retrouve vite sur ses genoux. Il me caresse les fesses et commence par une fessée manuelle, un échauffement. Il me surprend car elle est progressive et ma culotte n'est pas à mes chevilles en 5 secondes. Il me demande pourquoi je mérite cette fessée. Je lui réponds mais avec une petite désinvolture alors là je reconnais bien mon homme, sa main est un peu plus lourde. Il remonte les côtés de ma culotte et donne quelques claques. Il masse légèrement mes fesses et prend le paddle. Les premiers coups sont légers, il s'approprie l'instrument doucement mais prend rapidement de l'assurance. Je croise et décroise les chevilles tous les 2 ou 3 revers. Monsieur accélère la cadence et l'intensité. J'ai beau dire stop il ne s'arrête pas, les minutes sont longues très longues. Je suis au bord des larmes mais je serre les poings et mords mes lèvres. Il fait une pause, je souffle et desserre les poings. Cette pause est de courte durée, le paddle vient de nouveau à la rencontre de mes fesses. J'ai vraiment du mal à endurer, ça pique vraiment… Je lâche notre demi safeword, ce qui fait instantanément diminuer la dureté des coups. Mais c'est encore douloureux. Je maudis et commence à regretter ce foutu bout de cuir, ce qui n'empêche pas Monsieur de continuer. Je veux mettre mes mains mais j'ai peur de me prendre un coup sur le bout des doigts. 

Il s'arrête enfin, je suis envoyée au coin mains sur la tête, pensant pouvoir me remettre et surtout que c'était fini. Monsieur est derrière moi, il fait glisser l'instrument le long de mon dos, je frisonne et tente de me retourner. Le paddle est à présent sur mes fesses et continue de croître en sévérité. La morsure sur les cuisses et les fesses est horrible, je ne peux m'empêcher de gigoter sur place.

Monsieur m'amène devant le lit, me fait poser les mains sur le lit et baisse d'un trait ma culotte. Cette position est assez humiliante pour moi et les larmes coulent avant même que le paddle ne fouette encore mes fesses. Je suis perdue entre douleur et honte. L'engin de torture s’abat maintenant sur mes cuisses et sur le bas de mes fesses, c'est une zone horriblement douloureuse. Je sanglote, les coups se font plus lents mais toujours aussi appuyés. Monsieur me dit qu'il va me mettre encore deux coups et qu'après c'est fini. Je respire profondément, le premier tombe sur ma fesse droite et mord un peu sur la cuisse, le deuxième tombe sur les deux fesses en même temps. Le paddle est posé sur le lit. 


Monsieur me prend dans ses bras et me serre, je reprends mes esprits en sanglotant. Il m'embrasse le front et je reste comme ça blottie contre lui. Je l'aime…

9 commentaires:

  1. Un douloureux et agréable moment. D'autant plus agréable qu'il est douloureux. Et la honte! Ah, la honte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours un moment de honte dans la fessée...

      Supprimer
    2. Certes. Et tout l'art du fesseur consiste peut-être à faire en sorte que cette honte soit la plus intense possible de façon à ce que la réconciliation et la complicité qui s'ensuivent soient les plus savoureuses possible.

      Supprimer
    3. La réconciliation est une partie vraiment agréable tout autant que la punition qui la précède 😉

      Supprimer
  2. J'aime bien le paddle moi. Oui ça fait très mal, c'est sur. Mais bon, hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement je l'aime bien aussi, il est dans mon top 3 😁

      Supprimer
  3. Très beau double cadeau: l'instrument et son essai cuisant.. vivement Noël 😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais commencer une petite liste, espérant que le père noël soit généreux 😂

      Supprimer