mercredi 6 mai 2020

D'une main de Maître



J’aime imaginer ce que pourrait faire la Main de Maître sur moi.

L’imaginer frôler ma joue :

Du bout des doigts, Maître taquinerait la peau de ma joue, Il laisserait descendre Son index de mes yeux pétillants jusqu’à ma bouche pulpeuse.

L’imaginer effleurer ma bouche :

Son pouce jouerait avec ma lèvre inférieure, la baissant délicatement pour pénétrer ma bouche, me faire sucer et lécher avec ma langue. Ma bouche qui obéirait sans protester tout en se faisant douce.

L’imaginer descendre jusqu’à mes seins :

Du revers de la main, Maître caresserait mon cou qui ne demanderait qu’à être embrassé.

L’imaginer jouer avec ma poitrine :

De son majeur, Il ferait le tour de mes seins passant au-dessus et en-dessous puis Il remonterait sur mes tétons pour les titiller jusqu’à leurs sorties. Ces tétons qui seraient en effervescence et qui souhaiteraient qu’on les maltraite, qu’on les tire.

L’imaginer progresser jusqu’au mont de Vénus :

Son index, majeur et annulaire joueraient une partition de piano sur mon ventre qui se contracterait involontairement. Passant par mon nombril, Il ferait de petits ronds autour de celui-ci pour atteindre son objectif.

L’imaginer atteindre mon sexe :

Des cinq doigts de Sa Main, Il frôlerait, effleurait, jouerait avec mes lèvres, évitant soigneusement de me pénétrer trop rapidement. De son pouce, Il s’attarderait sur mon clitoris qu’Il masserait doucement. De son Index et de son majeur, Il pousserait l’entrée pour glisser lentement en moi, faire de doux va-et-vient. De son annulaire et auriculaire, Il s’amuserait avec mon œillet. 

L’imaginer finir sa course :

Sa Main emprunterait un chemin le long de mes cuisses et de mes jambes, tout en zigzaguant et en faisant des aller et venue. Ses doigts tapoteront ma peau frémissante. Il finira sa course en remontant la plante de mon pied.

L’imaginer sur le revers de ce chemin : 

De Ses deux mains, Maître masserait délicatement mon cou, grifferait passionnément mon dos, pincerait follement mes cuisses et fesserait intensément mes globes charnus.

J’aime imaginer que Sa bouche et Sa langue accompagnent Sa Main pour mon plus grand plaisir … solitaire.





















1 commentaire: